HISTORIQUE

Avec sa propre collection et les donations de ses contemporains, le Professeur de Chirurgie Dr. Guillermo Bosch Arana inaugura durant l'année 1934 le "Musée Historique de Chirurgie". Il disposait d'un ensemble de pièces précieuses, parmi lesquelles on trouve les 25 caisses de chirurgie d'origine française -qui datent de 1872 et ont appartenu au médecin argentin Martín Llavallol- ainsi que les instruments chirurgicaux de notables innovateurs de la médecine argentine, comme les docteurs Ignacio Pirovano (promoteur de l'antisepsie dans notre pays), Cecilia Grierson (la première femme médicine de l'Argentine), Juan B Justo, qui introduisit l'asepsie avec la stérilisation par autoclave (et fonda aussi le Parti Socialiste argentin) et Nicolás Repetto (disciple distingué de Justo, aussi bien en médecine qu'en politique). Ce musée a été transféré à l' Institut et Chaire d' Histoire de la Médecine quand celui-ci a été créé en 1936-1937. A cette époque appelé "Musée d'Histoire de la Médecine", il devint en 1962 "Vicente Aníbal Risolía" en mémoire d'un chercheur important de l'Institut.

          Texte de chirurgie.1788                    Stéthoscope c. 1895

retourner à la page initiale